Lancer son food truck : les différentes étapes

C’est décidé, vous souhaitez vous lancer dans la création de votre food truck. Les camions restaurant attirent de plus en plus d’entrepreneurs, qui souhaitent associer cuisine rapide et de qualité.

Par où commencer lorsqu’on souhaite lancer son food truck ? Quels sont les étapes à suivre, et quels sont les facteurs clés de réussite pour que la gestion de votre activité se fasse sans encombre ? On vous dit tout dans ce petit guide spécial !

 

Les formalités administratives pour lancer son food truck

Pour lancer votre food truck, vous devrez remplir plusieurs formalités administratives. Vous allez devoir :

  • Rédiger vos statuts ;
  • Rédiger et publier votre offre d’annonce légale ;
  • Ouvrir un compte professionnel pour la société et le dépôt du capital social ;
  • Créer un dossier d’immatriculation.

Lancer un food-truck vous oblige également à réaliser des déclarations d’activité. La réglementation sanitaire vous impose notamment de vous déclarer auprès de la DDCSPP ou DDPP, qui vous délivrera un récépissé.

Si vous vendez de l’alcool, vous devrez déclarer en mairie l’ouverture d’un débit de boissons à emporter. 

Enfin, pour lancer votre food truck, vous devez demander une carte professionnelle de commerçant ambulant auprès du centre de formalités des entreprises.

 

Les stages et formations obligatoires

Pour créer votre food truck, vous devez suivre des formations obligatoires :

  • La formation hygiène alimentaire en restauration commerciale ;
  • Le permis d’exploitation, si vous vendez de l’alcool sur place ;
  • Les stages de préparation à l’installation (facultative) : il s’agit d’une formation de 30 heures, que vous pourrez suivre à la chambre des métiers et de l’artisanat. Pour apprendre à gérer un commerce, créer un business plan, un site internet ou encore tenir une comptabilité, c’est une aide précieuse.

 

Trouvez le concept idéal

Pour que votre projet de création de food truck fonctionne, vous devez proposer une offre inédite. Eloignez-vous des codes traditionnels des fast food : misez sur une offre de qualité, et construisez-vous votre propre identité, votre propre image de marque.

Démarquez-vous en proposant des ingrédients maisons, des produits locaux, des recettes nouvelles et audacieuses. Personnalisez votre camion, pour qu’il se reconnaisse de loin : pour marquer les esprits et fidéliser votre clientèle, c’est le secret !

Pour mettre en place votre projet, réaliser en amont une analyse de marché afin de tout savoir de la concurrence : son offre, ses prix, ses emplacements… Et pour savoir où vous allez, créez un business plan précis et détaillé : il vous aidera à mesurer les investissements nécessaires, à fixer vos prix, et à orienter votre offre.

 

La caisse enregistreuse pour gérer votre organisation au quotidien

L’espace au sein de votre food-truck est restreint : optez pour une caisse enregistreuse qui ne soit pas trop encombrante. Vous devez pouvoir vous en servir facilement. 

Tournez-vous vers les caisses enregistreuses sur iPad, qui vous offrent  des modules adaptés à votre la gestion globale de votre activité :

  • Gestion des commandes ;
  • Ajout de suppléments payants ou non ;
  • Gestion de compte client ;
  • Statistique quotidienne complètes : chiffre d’affaires, marges, produits vendus…

Pour faciliter la gestion de votre activité et votre comptabilité quotidienne, c’est un outil essentiel. En outre, notez que dans votre food truck, vous n’aurez pas toujours accès à internet. Pour pouvoir continuer votre activité, quelles que soient les circonstances, optez donc pour une caisse enregistreuse qui peut être utilisée en mode hors connexion.

Prêt à lancer votre food truck ?